BRICE & les conseils sur la chemise au travail !

Les 6 règles d’or de la chemise au travail selon Brice.

Comment porter la chemise au travail, c’est un peu la question incontournable en matière de style. Parce que ceux qui connaissent les codes remarquent très vite ceux qui font des erreurs. Ils peuvent être impitoyables, et mieux vaut ne pas les froisser. Et on ne vous parle pas du gars qui porterait une chemise hawaïenne avec une cravate, le faux pas est trop évident. Non, on vous parle des règles de base, bien plus subtiles à déceler et pourtant à connaitre absolument…

1. Jamais plus de deux boutons ouverts.

Il existe tout un code fait de multiples règles et exception sur le sujet du « combien de boutons faut-il déboutonner sur sa chemise ? ». On l’a résumé pour vous : tout boutonné avec une cravate, un ou deux boutons ouverts sans cravate, à votre goût. Plus de deux boutons ouverts : oubliez, on ne veut pas vous dire de quoi vous auriez l’air. Facile en fait.

2. On rentre toujours la chemise dans le pantalon.

Peut-on sortir sa chemise de son pantalon ? Non pas au boulot.

Si la chemise est trop courte pour être bordée, c’est que c’est une chemise casual et donc…qu’elle n’a rien à faire au boulot.

MAIS toutes les règles ont leur exception, le monde du travail change vite et surtout, les règles sont faites pour être assimilées, puis détournées. Rien qu’ici chez Brice, on est pas mal à venir en casual [émoji]. Ici, on vous donne les bonnes manières, l’étiquette, après, à vous d’évaluer si justement vous êtes dans un univers qui attend de vous que vous la suiviez ou qui laisse un peu plus de place à la créativité (et la libertééééééééé).

3. La chemisette, c’est niet.

Première approche : si le bermuda est autorisé dans votre boite, la chemise à manches courtes aussi. Par contre, jamais sous une veste ou un costume, classe oblige.

Deuxième approche : on la garde pour les vacances et le week-end.

En résumé, pour éviter l’impair, évitez la chemisette au travail.

4. On ferme les boutons des manches.

Ou, s’il n’y en a pas, on ferme avec des boutons de manchette. Une seule exception : quand on les retrousse.

5. Jamais de t-shirt visible.

Si vous portez en dessous un t-shirt (ça arrive quand il fait frisquet, on ne vous en veut pas) la règle immuable, c’est qu’il ne doit pas se voir sous votre chemise business. Débrouillez-vous, mais on ne doit ni le deviner par transparence, ni voir le haut du col du t-shirt apparaître. À vous la main.

6. Pas de cravate avec une chemise américaine, et boutons du col boutonnés.

Question d’élégance. Donc si la cravate est obligatoire dans votre boulot, vous savez quelle chemise ne pas acheter.